Nina YARGEKOV — Double nationalité (P.O.L)

yargekov

(Un livre présenté par Guénaël Boutouillet dans le cadre de Rentrez !

Une sélection – présentation subjective de livres de la rentrée littéraire 2016, dans des médiathèques des Pays de la Loire)

 

Nina YARGEKOV — Double nationalité (P.O.L)

Date de parution :  8 sept 2016

Présentation sur le site de l’éditeur

Un extrait :

« Vous poursuivez votre promenade tout en continuant également à cheminer dans votre entendement, c’est une merveilleuse harmonie entre vos jambes et vos pensées, on dirait un spectacle de natation synchronisée. Au sein de votre esprit le terme privilégiée provoque une agitation, privilégiée d’être née humaine fort bien mais est-ce vraiment tout, vos pensées dansent autour du terme privilégiée, l’examinent, le questionnent, tu ne serais pas un mot important toi des fois, tu ne serais pas un indice clef toi des fois, certaines se blottissent contre lui, mettent le nez dans son manteau de fourrure, car le terme privilégiée est habillé très chic forcément, purée de protons mais c’est horrible s’il porte de la fourrure, c’est bien la peine d’être végétarienne si c’est pour héberger dans votre tête des participes passés substantivés vêtus d’une chose aussi barbare que la fourrure. Vous retirez délicatement son manteau de fourrure au terme privilégiée, bien sûr que la fourrure c’est joli, bien sûr que c’est agréable, mais tant de souffrance derrière, non vraiment ce n’est moralement pas défendable la fourrure, qu’il ne vous en veuille donc pas, vous face à la fourrure vous voyez le sang, vous entendez les cris — oh il est tout nu en dessous pardon vous ne vouliez pas, non ça va ça va il n’y a pas de mal cela ne le dérange pas le moins du monde. Avec le terme privilégiée qui désormais se tient sur votre écran mental dans le plus simple appareil vous discutez cause animale, vous lui faites un petit cours, il existe des poissons ultra-intelligents, les dindes sont très affectueuses, les vaches laitières ont une vie atroce, les poussins mâles de la race des pondeuses sont broyés vivants, cependant comme vous êtes un peu agressive, il prend peur et il s’enfuit, arrêtez de le culpabiliser ainsi ce n’est pas de sa faute toutes ces histoires et puis manger de la viande est naturel la preuve les hommes préhistoriques, mais après réflexion il revient, il a eu le temps de visionner deux cent quarante-huit vidéos en ligne sur les abattoirs, il a réalisé que vivre comme les hommes préhistoriques impliquerait de jeter son smartphone, il a découvert qu’il adorait les haricots et les lentilles, bref il est totalement convaincu, si on ne mange pas les handicapés mentaux il convient de ne pas non plus manger les animaux c’est une question de cohérence, et aussitôt il procède à un réagencement radical de son mode de vie, il ne consommera plus aucun produit animal, le véganisme est l’avenir de l’humanité éclairée, en tant que vocale d’élite il se doit d’être à la pointe du progrès moral. Quant au côté luxe et paillettes pas de souci, de nos jours il existe d’élégants et fort coûteux sacs à main en faux cuir, il pourra donc continuer à se distinguer socialement. Là-dessus il s’éclipse, non qu’il ait soudainement été saisi de honte de se trouver nu devant vous, il vous le répète, il n’a aucun problème avec cela, au contraire, il passe toutes ses vacances dans des campings naturistes, ce qui du reste prouve qu’il n’est pas si snob, qu’il n’est pas toujours en train de jouer au golf ou de voler en hélicoptère, non, c’est plutôt qu’il a hâte d’aller faire du shopping à Londres pour se racheter une garde-robe exempte de produits animaux — il reste le terme privilégiée ne l’oubliez pas, vous ne pouvez pas non plus attendre de lui qu’il devienne subitement décroissant ou anticapitaliste, il y a des limites à tout. »

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s